Présentation

Présentation de la recherche

L’introduction d’enseignements d’informatique dans les lycées français, puis d’enseignants formés en informatique (DIU-Diplôme Interuniversitaire, CAPES NSI-Numérique et Sciences Informatiques), et enfin la création en 2020 d’un concours de recrutement sont autant de pas vers l’institutionnalisation de l’informatique en tant que discipline scolaire dénommée Numérique et Sciences Informatiques (NSI). L’objectif de cette recherche est d’étudier, avec le regard croisé de différents champs disciplinaires et dans une démarche collaborative, l´émergence de cette nouvelle discipline d’enseignement général. La problématique consiste pour partie à étudier les transformations curriculaires (Forquin, 2008) consécutives à la mise en œuvre de la réforme des lycées de septembre 2019 (MEN, 2019). D’autre part, l’analyse porte sur les dispositifs de formations spécifiquement mis en œuvre et sous-tendant l’émergence de cette discipline dans l’institution scolaire. Par ailleurs, et avec l’apport des dimensions précédemment citées, l’introduction de cette nouvelle discipline interroge la reconfiguration des sous-groupes professionnels au sein de la division du travail scolaire, induisant l’émergence et la construction d’une identité professionnelle (Dubar, 1991) spécifique des enseignants d’informatique en France.

Méthodologie de la recherche

Le terrain de cette étude inclut l’ensemble des lycées français en France et à l’étranger et plus particulièrement le sous-ensemble de ceux ayant ouvert la spécialité NSI, l’ensemble des enseignants qui ont été soit formés au DIU, soit qui ont préparé et ceux préparant le CAPES NSI créé en 2020. La durée de l’étude doit permettre d’abord d’observer un état initial jusqu’à la mise en œuvre complète de la réforme en juin 2021, puis d’observer les évolutions (2021-2024). Les laboratoires de sciences de l’éducation ont l’expérience et les cadres théoriques pour travailler à la fois sur les curricula, sur la construction des identités professionnelles et disciplinaires des enseignants, sur l’évaluation des dispositifs de formation et sur leur impact sur l’évolution des pratiques professionnelles des enseignants.

Le projet développe des méthodes d’enquête mixtes et articulées, quantitatives et qualitatives, dans une perspective longitudinale, avec un suivi de cohorte. Ce couplage disciplinaire et méthodologique est posé afin de comprendre la mise en œuvre de l’enseignement d’informatique dans les lycées français (France et lycée français de l’étranger) et l’émergence d’un groupe professionnel d’enseignants d’informatique, à partir de l’analyse de données issues d’un questionnaire auto-administré et de données issues d’entretiens semi-directifs compréhensifs. À ce titre, les conditions d’exercice des enseignants et leurs diversités sur le territoire seront étudiées en particulier pour mesurer leur influence sur l’émergence mais aussi sur la pérennité d’un tel groupe professionnel.